Beaux cheveux, jolie peau. C’est tellement simple en fait…

Par défaut

Un peu de frivolité nous fera le plus grand bien.

Petite capsule imparfaite. Sur l’instant. Spontanément.

Sans logiciel, sans montage.

Bref, une capsule remplie d’authenticité !

Bonne écoute.

Laboratoire Novexpert - Sérum booster 30ml

"SERENITY" sérum au Blue Tansy: Mono Oils

 

Je suis injoignable. + vidéo sur le tableau de visualisation créatrice.

Par défaut

Saturée.

Si je devais choisir le mot qui me correspond le plus à cet instant T, ce serait celui-ci.

Saturée.

Je vis déjà sans télévision ni téléphone fixe. Me voici aujourd’hui saturée par le téléphone portable. Par les multiples sms, notifications, sans oublier les ondes… que l’on a trop souvent tendance à zapper, puisque ne les voyant pas. Et pourtant, elles existent belle et bien !

Être joignable, en permanence. Est-ce vraiment une si bonne idée que ça ?

Nous vivons dans une sur stimulation continuelle.

Tout va trop vite.

Trop est trop fort.

Trop bruyant.

Trop lumineux.

Nous recevons trop d’informations –pour la plupart inutiles-.

Notre cerveau est pollué.

Nous échangeons trop de paroles dans dans des sms, alors qu’elles feraient bien de patienter jusqu’à une rencontre. Elles en ressortiraient plus riches. Plus belles. Plus vraies.

Nous perdons trop de temps à travers les réseaux.

Nous nous perdons.

Trop d’agitation externe se reflète sur l’interne. Sur notre esprit. Et l’influence. L’énerve.

Besoin de calme. De silence. De nature. D’essentiel.

Combien de temps perdons nous, par jour ? Combien de minutes précieuses de… vie ?

Je ne dis pas qu’il faut tout stopper. Je parle simplement de l’importance de réapprendre à utiliser tout cela.

De réapprendre à se déconnecter, aussi.

Se rééduquer, en quelques sortes.

J’ai éteins mon téléphone depuis hier soir. Je l’ai rallumé 15 minutes ce midi pour consulter les messages et répondre à « mes priorités ». Puis je l’ai de nouveau éteint.

Je suis injoignable. Et ça me fait du bien.

Voila ce que j’avais envie de partager avec vous. Rapidement. Avant de couper également le pc et le Wifi pour le restant de la journée.

Voici également ci dessous une vidéo sur laquelle je suis tombée lors de mes recherches concernant « le tableau de visualisations-d’attentions ».

J’ai réalisé le mien. Et ça aussi, ça fait du bien. Ça permet de se re-poser les grandes questions : « qu’est ce que je souhaite, exactement, dans ma vie ? Quelles sont mes priorités ? ».

Et de laisser la magie opérer.

Suffit d’y croire…

Et moi j’y crois.

PS. Jamais je n’ai écris article aussi rapidement…alors je m’excuse pour ses petites « imperfections ».

Gratitude envers Sandrine Muller-Bohard pour ses partages. Merci infiniment !

Et gratitude pour cette belle journée.

Je vous invite à présent à… vous déconnecter, et à réaliser votre propre tableau !

Ps 2. Journée déconnectée = journée transformėe. J’ai le sentiment d’avoir eu davantage de temps. Et d’avoir profité, vraiment. Enfin. 2 heures à jouer avec ma puce. Écriture, lecture, cuisine, yoga, tableau de visualisation, deco. ..et pleine tranquillité de l’esprit. A renouveler chaque jour !

Je ne mérite pas mieux. Pas plus.

Par défaut

Le défi des 100 jours – ABONDANCE- 1 ère semaine –

Voila déjà une semaine que j’ai commencé le défi.

-Avec difficulté, puisque ces 7 derniers jours ont été un peu chargés pour moi, pour une raison tout à fait personnelle… Je me suis sentie « peu disponible » intérieurement, émotionnellement. Pas du tout « la tête à cela ». J’ai décidé de poursuivre malgré tout.

Je pense que ce défi s’adresse aux personnes ouvertes, prêtes pour le changement. Déjà engagées dans cette voie, et en partie libérées des gros blocages. Aux personnes qui partiront sans à priori, qui ne seront pas rebutées par les défis proposées, et ne se trouveront pas d’excuses.

J’ai déjà ressenti un changement dans ma vie.

En tout cas, dans mon esprit.

Dans ma manière d’aborder certaines idées.

Et je pense que j’en aurais ressentis encore davantage si je m’y étais mise « complétement ». Mais la vie… est la vie. On ne maitrise pas tous les évènements. 

Ce cahier est merveilleusement bien fait, dans le sens où il va soulever des réflexions que vous n’auriez jamais pensé aborder. Il va également vous « obliger » à poser des intentions, chaque matin.

Par exemple, jour 1 : j’avais posé comme intention d’être dans la gratitude et la bienveillance. D’accueillir la journée, les personnes rencontrées. La vie a guidée mes pas jusqu’à une asso qui a beaucoup résonnée en moi. J’y retournerais dans l’année car des évènements y sont régulièrement organisés. Des balades contées dans la nature, des conférences autour du thème de l’écologie, etc. Les membres reflètent un peu « mon » monde, les valeurs auxquelles j’aspire : bienveillance, partage, retour à l’essentiel, douceur, authenticité…

Lors de la journée 2 : j’ai posé en bonne place dans ma demeure mon tableau de visualisation/d’intentions. Je l’avais déjà réalisé 15 jours plus tôt, sans même savoir que j’allais me lancer dans ce défi. Il représente surtout une abondance d’amour, de joie, et la vie à laquelle j’aspire. Mais j’ai également glissé la notion financière, tout timidement, dans un petit coin, pour commencer…

Journée 3 : J’ai appris que, finalement, je ne m’autorisais pleinement à recevoir. Que j’avais des peurs et des préjugés sur l’argent, et sur moi même, sans en avoir conscience. Je suis aussi un peu porteuse du fameux « syndrome de l’imposteur », j’ai tendance à me dévaloriser. En gros :

« Je ne mérite pas mieux, pas plus.

Je n’ai donc pas à me plaindre de ce que j’ai déjà ».

« C’est déjà bien assez suffisant « pour moi ».

« Et en quel honneur aurais-je droit au plein bonheur ? »

C’est sur qu’avec ces pensées là, comment recevoir davantage ? Le message que j’émets, même inconsciemment, est très clair. « Prière de ne pas dépasser pas la limite autorisée« .

Être dans la gratitude de ce que la vie m’apporte déjà, oui.  C’est même indispensable. Mais ancrer l’idée, même dans le plus petit recoin de mon inconscient, que je n’ai pas droit à plus… non. Je dois balayer certaines croyances. Faire le ménage.

Les intentions posées en début de journée nous ouvrent à la vie, aux personnes, au meilleur. Et nous font partir du bon pied, dans un état d’esprit positif et réceptif.

Les questions posées sont souvent révélatrices. Des choses ressortent sur le papier. Des petits traumatismes datant d’expériences parfois vieilles de plusieurs années, et qui, sans nous en rendre compte, nous ont marqués et transmis des perceptions erronées.

Grace au bilan journalier vous constatez qu’il y a du positif dans votre vie, aujourd’hui, et chaque jour. Alors que vous ne l’auriez pas forcément relevé en temps normal. Vous mettez l’accent sur vos réussites. Et ça, ça booste.

J’observe que, plus je chemine dans « ma » voie, plus des portes s’ouvrent.

Plus je crois en la magie, plus elle opère.

Plus je demande, plus on m’écoute.

Plus je transforme mes émotions en amour, et plus la vie met tout en place de façon naturelle et limpide.

Ce cahier contribue à tout cela.

Merci Lilou !

 

 

Défi de mars, en avant ! On boycotte les grandes surfaces.

Par défaut

Nouveau mois, nouveau défi.

J’ai décidé de ne pas mettre un seul pied dans une grande surface, durant tout mars (et plus, si affinités). Bien évidemment, pas de drive non plus… 0 achat en GMS.

Je réalisais déjà la plupart de mes courses en petits magasins, sur les marchés, ou via le site Internet Greenweez. (D’ailleurs je m’interroge sur ce site ? Est-ce une bonne idée ? Toujours est il que les produits bio sont de bonne qualité et plus accessibles que nulle part ailleurs…). Mais je m’autorisais toujours la routinière et indispensable virée mensuelle au Super U ou chez Carrefour. Je « faisais » les stocks » pour le mois, concernant tout ce qui est lessive, sacs poubelle, papier toilette… car la grande question qui demeure (mais vais-je oser la poser) est : comment se torcher écolo, sans y laisser sa peau ? Aussi bien financièrement que… épidermiquement parlant. Parce que le pq « bio », c’est cher, et ça décape un peu quand même, vous trouvez pas ?

Ne réduisons pas mon défi mensuel à la recherche du papier hygiénique naturel idéal mais un peu quand même

Palpitant.

Une de mes –modérée– craintes se situe bien évidemment au niveau de mon budget. Mais après tout, si je cuisine uniquement des produits bruts, et que je consomme en conscience (= en évitant tout surplus et les choses inutiles pour moi, à savoir l’alcool, trop de viande, la charcuterie, les gâteaux industriels, etc.), je devrais pouvoir m’y retrouver.

Notre santé, en tout cas, s’y retrouvera !

Alors vive les soupes. Les bols de légumineuses. La cuisine en gros dans la marmite de mamy, qui permet de manger pendant 3 jours de façon économique… et le pq qui gratte.

Sur cette petite note d’humour, je m’engage solennellement à relever ce challenge motivant, et vous souhaite une belle soirée.

agree-1728448_1920

« Différences entre partenaire de vie, âme soeur et flamme jumelle – Sonia Choquette »

Par défaut

 

Je suis « tombée » sur cette interview ce matin. Et je ne pouvais pas la laisser comme ça. .. il fallait que je partage ! Je la trouve extrêmement intéressante.

Découverte de Sonia Choquette. Et ma liste de bouquins à lire qui s’allonge encore un peu…

Belle journée et bonne écoute.

Défi de février sans lait ni gluten… ça donne quoi ?

Par défaut

Rapide débrief sur mon défi sans lait ni gluten du mois de février !

Je souhaitais bousculer nos habitudes et manger plus sainement, en ne consommant ni lait à proprement parler, ni gluten.

Concernant le lait : 100% de réussite ! Nous l’avons entièrement remplacé par des boissons à base d’avoine, riz, soja, coco, noisettes, amandes… bref, nous varions les plaisirs !

Étant une adepte du « cafe con leche », mon café du matin a perdu en saveur. Je l’enlève donc peu à peu de ma routine… D’une pierre, deux coups !

Concernant le gluten : c’est une autre paire de manches. Conso réduite. J’ai testé les pâtes au maïs et au riz, ce n’est pas mauvais. Je vais poursuivre. Mais le pain…  j’ai essayé, et même en mettant de côté le fait qu’il soit bien trop cher pour mon budget, il n’est vraiment pas à notre gout.

Je me rends plus régulièrement à La Vie Claire, qui propose des pains fabriqués « à l’ancienne » avec des farines bises, plus digestes que les blanches classiques « trafiquées ». C’est déjà ça !

Bref, je considère ce défi comme… convaincant ! Des habitudes ont été modifiées-prises. Et de nouvelles saveurs découvertes. Ma fille a moins la nausée en voiture. Moi je remarque un mieux sur ma peau.

Nous allons poursuivre sur cette lancée !

pizza kitchen recipe rolling pin

Photo de Skitterphoto sur Pexels.com

« Réveillez le chaman qui est en vous… » + le défi des 100 jours de Lilou !

Par défaut

Je dois me confesser. J’ai cra-qué !

Je viens de commander 4 livres.

Et une liste d’une dizaine de bouquins attend encore impatiemment… le mois prochain peut-être…

Grace à cette superbe interview qui résonne en moi :

Arnaud Riou parle notamment, à travers son approche du chamanisme, du temps passé en forêt. De l’importance d’être seul avec soi même.

Cela fait maintenant presque 1 année que, sans le savoir, je tends vers ce… comment appeler cela ? Vers ce mode de fonctionnement, de vie, de nécessité, d’essence ?

Je pense avoir une âme de chamane qui ne demande qu’à s’éveiller. Je la ressent au plus profond de moi. Depuis toujours, finalement. Dans cet article : –Fuyez– j’essaie de poser des mots sur ce besoin de partir seule dans la forêt, de m’allier avec la nature, de me retrouver, de m’ancrer en elle.

C’est avec « gourmandise » que j’ai hâte de recevoir le livre de Arnaud Riou :

Résultat de recherche d'images pour

(En format poche, car moins onéreux, ce qui me permettra d’acquérir davantage de livres !)

Ensuite… j’ai craqué sur… le gros cahier jaune de Lilou...

J’ai longuement hésité. Puis je suis tombée sur ceci. Lilou propose le téléchargement gratuit des 60 premières pages. Je les aient visualisées hier après-midi. Pour succomber à l’achat du cahier ce matin même, complétement convaincue : défi des 100 jours ? Oui je le veux ! Tu es fais pour moi ! Tu es tout ce que j’aime pour booster ma vie, bousculer mes habitudes, me motiver, évoluer, interroger et faire basculer mes pensées limitantes, me révéler, oser !

Samedi 2 mars = journée 1.

Ensuite… j’ai commandé un livre sur lequel je louche depuis plusieurs mois…

Résultat de recherche d'images pour

Convaincue que nos maux physiques ne sont que le reflet de nos blessures de l’âme. Et qu’il faut donc apprendre à les écouter, et à soigner notre esprit, pour pouvoir soigner notre corps.

C’est pas fini. Cette « lecture de grand » m’a aussi fait de l’œil :

Tout est dit.

J’ai hâte !

Très beau weekend à vous